charlieimage : artctualite.com

 

Il y a 2 mois et demi, la France et une partie du monde s'émouvait à la suite des attentats du 7 et 9 janvier à Paris. En attaquant le journal satirique Charlie Hebdo, les terroristes attaquaient la liberté d'expression. Inutile de te rappeler toute l'histoire lecteur, tu l'as très probablement entendue des dizaines de fois : on ne parlait que de ça. L'actualité perd facilement la mémoire, mais ne faisons pas la même erreur, n'oublions pas ce qu'il s'est passé et agissons : exprimons nous !

Cet article est un hommage aux victimes des frères Kouachi et d'Amedy Coulibaly. Une pensée pour tous les proches des victimes du fanatisme.

Et toi aussi mon cher lecteur tu vas pouvoir rendre hommage et prendre ton crayon. Le dessin c'est pas ma passion mais en hommage à Charlie, j'écris.

Mais je tiens à ce que toi lecteur tu laisses tes mots s'exprimer. En commentaire, tu peux anonymement (ou pas, comme tu veux), laiser tes mots aller.

Je compte sur tous les lecteurs de cet article pour écrire quelques mots. Ayant un côté anarchiste, je ne t'impose aucune règle. Pas besoin de rimes ni de rythme, pas de longueur minimale ou maximale, tous les mots sont les bienvenus. 

N'aies pas peur, il n'y a pas de danger

l-hommage-des-dessinateurs-angoumoisins-a-charlie-hebdo_466015_800x600

Pour ne pas t'influencer, j'attendrai avant de publier ici le texte que j'ai moi-même écrit le 8 janvier.

A vos claviers : commentez, parlez, bafouillez, laissez-vous aller !