Aujourd'hui lecteur je te propose un slam déprimant à souhait. Je l'ai écrit l'année dernière au mois de mai, puis mis en musique au mois de juin. Il d'agit de prévention quand à la conduite après les joints. Car cette douce Marie évoquée dans l'article précédent est pleine de dangers, souviens t'en.

Ce slam a remporté un concours de prévention (concours "T'es pas Cap's" organisée par le CIAS d'Allaire et la Fédé de Redon), il parle des risques de la conduite sous stupéfiants. Désolé mais je dois faire quelques remerciements.
Tout d'abord merci à toute la troupe de l'Association Shake House pour leur soutien et pour tous ces projets culturels qu'on mène depuis 2 ans. Merci à l'organisation et au jury de T'es pas Cap's pour nous avoir choisi parmi d'autres très bons projets.

Et surtout merci à François Baudry pour la mise en musique et pour l'ensemble de ses talents.

Une pensée pour tous ceux qui nous ont quitté Trop tôt.

 

Pour finir, une petite citation de Jim Morrison :

Dans la vie, j'ai eu le choix entre l'amour, la drogue et la mort. J'ai choisi les deux premières et c'est la troisième qui m'a choisi... 

 

Trop Tôt

 

 

 

 

Salut Bro, je t'envoie ce petit message depuis là-haut

C'était sympa cette nuit mais j'en ai pris un peu trop

Je suis vraiment désolé mec, j'ai pas géré

Il suffisait d'un virage où j'ai dérapé

--

Dans ma tête avant de partir je flippais un peu

Ma seule peur c'était de croiser les bleus

J'imaginais pas tout ce qui suivrait

Je me suis dit : "ça arrive toujours aux autres, je sais ce que je fais

Je roule tranquillement, pas vite, cette route je la connais

Y a pas de problème c'est pas la première fois que je conduis défoncé"

Je t'assure mec j'y croyais dur comme fer jusqu'à me prendre le fossé

A présent c'est dur pour mon frère en pleine nuit d'être réveillé

Le téléphone sonne à 3h du mat,"hein.. ? comment ça se fait ? "

--

Je suis parti beaucoup trop tôt

J'étais beaucoup trop haut

Et toi beaucoup trop dans le dur

Pour me dire : "rentres pas en voiture"

On était vraiment trop cons

De conduire après le pylon

On était vraiment trop bêtes mec

Promets moi au moins que tu vas calmer la fumette

--

Tout allait bien : ok, j'avais seulement fumé, j'avais pas bu

C'est les flics que j'avais peur de croiser,

Ça m'a surpris quand le temps s'est arrêté

Ce fameux moment où tu vois ta vie défiler

--

Elle aurait pu être plus longue, mais bon le mal est déjà fait

Ma dernière pensée c'est pour ma famille en train de pleurer

Ils doivent tellement m'en vouloir de pas les avoir écouter

J'ai fait le con et c'est mes parents qu'en font les frais

Ils subissent à cause de moi le plus grand mal qui leur ait été fait

Putain mais imagine tout ce que je vais rater...

Le futur avait l'air tellement bien et je l'attendais,

Je voulais savoir dans quelle direction il partirait

--

Au final c'est celle dans laquelle est parti le volant qui a tout arrêter

Putain gros, la soirée était cool, j'avais fait le mur parfaitement

T'aurais kiffé ne pas être la en train de pleurer

Si seulement tu m'avais dit de pas prendre ce putain de volant

--

Parce que je suis parti beaucoup trop tôt

J'étais beaucoup trop haut

Et toi t'étais beaucoup trop dans le dur

Pour me dire : "rentres pas en voiture"

On était vraiment trop cons

De conduire après le pylon

On était vraiment trop bêtes

Promets moi au moins que tu vas calmer fumette

--

J'aurais pu pioncer chez toi ; ok demain ça aurait été dur

Mes parents aurait grillé que j'avais fait le mur

Mais au moins je serais toujours là

On aurait pu continuer a taper des barres toi et moi...

--

Tu m'as demandé de t'envoyer un message quand j'arriverais

C'est finalement depuis là haut que je le fais

Encore une fois mec je suis vraiment désolé

J'étais trop confiant et trop faya, j'ai pas assuré

--

Ca y est, pour moi tout s'est enfin arrêté,

Cette course qu'est la vie est déjà terminée

Je peux à présent me reposer, vous laissant pleurer

Et laissant ta conscience te laminer

--

Parce que je suis parti beaucoup trop tôt

J'étais beaucoup trop haut

Et toi t'étais beaucoup trop dans le dur

Pour me dire simplement de pas rentrer en voiture

On était vraiment trop cons

De conduire après le pylon

On était vraiment trop bêtes

Promets moi au moins s'il te plait que tu vas calmer la fumette‎